assertion

Материал из Викисловаря
Перейти к: навигация, поиск

Французский[править]

Морфологические и синтаксические свойства[править]

ед. ч. мн. ч.
assertion assertions

a-sser-tion

Существительное, женский род.

Корень: --.

Произношение[править]

  • МФА: ед. ч. [a.sɛʁ.ˈsjɔ̃], мн. ч. [a.sɛʁ.ˈsjɔ̃]

Семантические свойства[править]

Значение[править]

  1. утверждение, высказывание ◆ «L’absence de pollution de la voiture électrique est une vue de l’esprit.» Cette assertion n’a pas été prononcée par un sourd au progrès, mais par l’ingénieur Jean-Marc Jancovici, spécialiste du réchauffement climatique, il y a près de dix ans déjà. «Les vices cachés de la fée électricité» // «Libération», 17/09/2009 ◆ Eh bien, il suffit que le critère relatif à l'un de mes doigts soit satisfait pour que tous les autres le soient, mais il ne suffit pas que le critère relatif à l'oeil le soit. Voilà le sens de mon assertion, je me borne à affirmer un fait expérimental qui se vérifie d'ordinaire. Henri Poincaré, «La Valeur de la science», 1905 г. ◆ De toutes les monotonies, celle de l'assertion est la pire. Il faut toujours avoir dans la tête un coin ouvert et libre, pour y donner une place aux opinions de ses amis, et les y loger en passant. Joseph Joubert, «Pensées, essais, maximes et correspondance», 1850 г. ◆ Ainsi, peut-être va-t-on plus loin que la vérité, quand on établit sans modification que l'aveugle de naissance ne peut recevoir, et n'a jamais reçu d'impression lumineuse : l'assertion est plus hasardée encore, quand elle s'applique au foetus pourvu de deux yeux sains, et dont les nerfs optiques jouissent du genre et du degré de sensibilité qu'exigent leurs fonctions. Pierre Cabanis, «Rapports du physique et du moral de l'homme», 1815 г.

Синонимы[править]

  1. affirmation

Антонимы[править]

Гиперонимы[править]

Гипонимы[править]

Родственные слова[править]

Этимология[править]

Происходит от ??

Фразеологизмы и устойчивые сочетания[править]

Библиография[править]